Comment vérifier ?

L’allergie aux protéïnes de lait de vache touche surtout les enfants de moins de un an. C’est souvent entre 12 et 36 mois qu’elle disparait.

Des études récentes estiment qu’environ 3% de la population est touchée.

Seul un test (diallertest (test cutané), test sanguin, ou test en milieu hospitalier) permet de poser le diagnostic avec certitude.

Tests immunologiques : détermination des IgE, tests cutanés, RAST (Radio-Allergo-Immunosorbent-Test, ou dosage radio-immunologique). Remarque : chez les jeunes enfants, ces tests sont souvent faussement négatifs.

Dans un premier temps, vous pouvez déjà :

– Vérifier s’il existe une allergie ou une atopie (eczéma, asthme...) dans la famille (parents - frères et soeurs)

– Vous posez quelques questions : l’alimentation de l’enfant contient-elle des protéines du lait de vache ? Les symptômes se sont-ils manifestés lors du passage du lait maternel au biberon ?

Les symptômes peuvent se manifester dès le premier biberon de lait de vache ou parfois après quelques semaines ou mois après.

Vous pouvez essayer de supprimer puis de réintroduire les PLV :

les symptômes disparaissent après suppression du lait

les symptômes récidivent dans les 48 heures suivant la réintroduction

Attention : Parfois les PLV passent dans le lait maternel. Il convient alors que la maman pratique une éviction.



Sites partenaires :
Produits naturels à faire soit-même Ma Vie Bio  | Aide Ubuntu  | Encore du Foot  | Occuper ses enfants  | Language des signes pour les bébés  | Guide cinéma Cinémagora  | Maman à Paris  | Bébé Portage  | Alter Enfance  | Faire son pain  | Voyages à San Francisco  | Tout Indochine